Mexique - 3 semaines en bus sur la péninsule du Yucatan - Marie Naudon

Mexique – 3 semaines en bus sur la péninsule du Yucatan

Mexique – 3 semaines en bus sur la péninsule du Yucatan

Découvrez mon itinéraire de 3 semaines sur la péninsule du Yucatan au Mexique, au cours du mois d’Octobre et Novembre 2019. 

Partir en PVT au Canada est aussi l’occasion d’avoir des vols moins chers que depuis l’Europe pour découvrir les pays de l’Amérique. C’est sur un coup d’impulsion que je suis partie seule au Mexique pour prendre ma dose de vitamine D avant l’hiver au nord du Canada, au Yukon avec mon premier workaway

Moyen de transport: Bus dont la compagnie ADO entre les différentes villes. Prévoyez toujours vos écouteurs, un pull et à boire. Vous pouvez les réserver directement via leur site internet et parfois bénéficier de promotion si vous réservez en avance. Pour se rendre à certains sites isolés, les Colectivo, les transports locaux, sont très abordables et très pratiques. 

Moyen d’hébergement: Les auberges de jeunesse sont très abordables. 

Tulum

Dès mon arrivée à l’aéroport de Cancun, je me suis rendu à Tulum. Je n’ai pas souhaité visiter Cancun ou Playa del Carmen, de ce que j’ai lu et de ce que les autres voyageurs m’ont confirmé, ces villes sont très touristiques et n’ont aucun intérêt si vous ne souhaitez pas faire la fête. 

Je suis resté 4 nuits à Tulum mais de mon point de vue, la ville en elle-même mérite moins de temps

Tulum est une ville touristique mais elle possède de nombreux cafés et restaurants européens ou locaux. Pour visiter les ruines de Tulum, je vous recommande de louer un vélo pour la journée et de vous y rendre tôt et ensuite, de partir vous rafraîchir à la plage Paradisiaque ou dans un cenote.  

Ruines de Tulum - Mexique - Marie Naudon
Tulum au coucher du soleil - Mexique - Marie Naudon

Elle est néanmoins parfait comme pied-à-terre pour se rendre aux ruines de Cobà et à la ville d’Akumal afin de pouvoir nager avec les tortues. Ce sont deux points d’intérêt que je vous recommande, nager avec les tortues est une activité avec un coût mais c’est magique. 

Akumal - Réserve au Tortue - Yucatan - Marie Naudon
Plage d'Akumal
Akumal - Plage - Yucatan
Plage d'Akumal
Cobà - Mexique
Ruines de Cobà

Si vous désirez vous rendre à Akumal depuis Tulum, prenez les Colectivo. Comptez 100 pesos pour l’entrée dans la réserve naturelle et 500 pesos pour nager avec les tortues avec un guide dans une zone réservée. Vous pouvez payer uniquement pour la location de l’équipement de snorkeling (plongé avec un tuba) mais vous serez restreint à une zone et vous aurez moins de chance de voir des tortues. Conseil: Si vous parlez bien espagnol, négociez le prix. 

Pour se rendre aux ruines de Cobà, de loin mes préférés par rapport aux ruines de Tulum, prenez un bus Ado ou de l’autre compagnie, vous pouvez y passer la journée. Des cenotes pas touristiques à proximité du site archéologique en valent le détour si vous avez le temps. Pour s’y rendre, prenez un taxi et partagez le coût avec d’autres voyageurs solos.

Bacalar

J’ai eu un véritable coup de coeur pour la lagune de Bacalar et sa petite ville. C’est l’endroit parfait pour apprendre à lever le pied et ne rien faire. Rendez-vous au Balneario Municipal pour se baigner ou tout simplement, regarder les locaux prendre plaisir à se rafraîchir après l’école. Pour un peu plus d’intimité, Balneario Ecológico est l’endroit parfait.

Je suis resté à l’auberge de jeunesse The Yake Lake qui permet de rencontrer de nombreux autres voyageurs backpacker et elle propose de nombreuses activités dont du paddle au lever du soleilUne expérience unique et apaisante! 

Pour s’y rendre: Depuis Tulum à Bacalar, prévoyez 2h30 avec la compagnie ADO. Une fois sur place, vous pouvez quasiment tout faire à pied ou louer un vélo. 

Pour dormir: The Yak Lake House – Hostal

Bacalar - Mexique - Yucatan
Bacalar - Yucatan - Marie Naudon
Bacalar - Plage et eau turquoise - Marie Naudon

Chetumal

J’ai passé une nuit à Chetumal pour prendre mon bus pour Campeche le lendemain, mais cette ville n’en vaut pas la peine.

Campeche

De nombreux de voyageurs y passent une journée mais j’ai décidé d’y rester deux jours et trois nuits et je ne regrette pas. Cette ville colorée et historique est un petit bijoux. Je vous recommande de vous perdre dans les rues colorées

Pour s’y rendre: Depuis Campeche, prévoyez 6 heures en bus. 

Pour manger: De nombreux petits cafés seront satisfaire vos papilles dont Luan

Prenez le temps de savourer cette ville et d’y sortir pour découvrir les ruines d’Edzna, un site archéologique qui n’est pas touristique et est perdu au milieu de la jungle. 

Se rendre au ruines d’Edzna: les Colectivo. Les locaux se feront une joie de vous aider et de vous indiquer l’entrée et l’heure du prochain Colectivo pour retourner en ville. 

Ruines d'Edzna - Mexique - Campeche - Marie Naudon
Ruines d'Edzna - Mexique - Campeche

Merida

Une de mes principales raisons de venir au Mexique était pour découvrir “Los días del muerto”, cette coutume où on célèbre les morts. 

Sur 3 jours du 31 octobre au 3 novembre, vous pouvez retrouver de nombreux petits événements. Renseignez vous sur internet ou auprès de l’office de tourisme. Chaque soir, sur une des places du centre ville, vous y retrouvez des spectacles, de la musique, des danses. Del Paseo de las ánimas, la parade partant du cimetière jusqu’au centre ville est sympa à regarder, attention si vous êtes claustrophobe et que vous assistez au défilé au cimetière vous risquez d’être bloqué.  Tout le long de la rue se trouvent des stands d’offrandes et des animations.

Merida est également un bon pied-à-terre pour visiter les ruines Uxmal et la ville jaune d’Izamal. Vous pouvez également partir vous rafraîchir dans les nombreux Cenotes ou observer les flamants roses à la Réserve de Celestùn

Transport: Deux stations de bus se trouvent à Merida selon où vous souhaitez vous rendre. Renseignez-vous auprès de l’office de tourisme ou de votre auberge de jeunesse. 

Pour dormir: L’auberge El Tigre de Santiago 

Uxmal - Les ruines et les pyramides - Yucatan
Ruines Uxmal - Mexique
Ruines Uxmal
Uxmal Ruines - Mexique
Ruines Uxmal
Ville jaune d'Izamal - Marie Naudon - Mexique
Izamal - Ville Jaune
Ville jaune d'Izamal
Izamal - Ville Jaune

Valladolid

Cette ville est mon coup de coeur avec la ville de Campeche, l’ambiance qui y règne est beaucoup plus sereine et les habitants beaucoup plus chaleureux. 

Valladolid - Yucatan au Mexique - Marie Naudon
Centre ville de Valladolid - Mexique

Bien entendu, c’est l’endroit idéal pour se rendre à l’une des 7 merveilles du monde, Chichen Itza. Mon conseil, partagé par beaucoup d’autres voyageurs, c’est de s’y rendre très tôt. Prenez le premier Colectivo aux environs de 7 heures. Je suis arrivée au site avant l’ouverture et il y avait déjà une file d’attente. En arrivant tôt, en plus d’éviter l’attente, vous éviterez de vous faire alpaguer par les vendeurs au sein du site archéologique. Lorsqu’ils sont installés, les ruines ressemblent plus à une foire qu’à un site archéologique. C’est bien dommage. Je n’ai pas pris de guide (environ 600-700 pesos en plus de l’entrée).

Il se trouve de nombreux cenotes aux environs. J’ai testé le Cenote Xkeken où vous pouvez vous rendre en Colectivo. Malgré qu’il soit très touristique, un peu cher et à l’infrastructure d’une piscine, je l’ai bien apprécié. 

Chichen Itza - Merveille du monde Mexique - Marie Naudon

Autre que les ruines de Chichen Itzà, se trouve les ruines Ek Balam au milieu de la jungle où vous pouvez grimper sur la pyramide et avoir une vue sur la jungle. J’ai préféré de loin ces ruines, surtout pour le fait qu’il n’y avait personne. Ce site est très loin d’être touristique mais tout aussi cher que le site archéologique de Chichen Itza.

Pour s’y rendre sans voiture, la seule solution est de prendre un taxi. Pour amortir le coût, partager la course avec d’autres voyageurs. Sur le chemin du retour, vous pouvez vous rendre aux Cenotes. 

Pour dormir : La Candelaria 

Pour manger: Le café Canto Encanto et le restaurant végétarien, Yerbabuena del sisal

Ruines d'Ek Balam - Mexique

Holbox

Pour se rendre à Holbox depuis Valladolid, il faut s’arrêter à Chiquilla et puis, prenez le ferry.

L’île est quelque peu touristique et un peu cher mais en octobre-novembre, ce n’est pas la haute saison et j’ai pu profiter de ce petit paradis sans trop de monde.

Profitez pour vous relaxer sur la plage, admirer les couchers du soleil sur les quais ou au bord de la plage, marcher les pieds dans l’eau et partir observer les flamants roses à Punta Mosquitos. Selon votre budget, différentes activités s’offrent à vous, canoë, bateau.. 

Si vous désirez vous éloigner de touriste et avoir une eau cristalline et calme, rendez-vous à Punta Cocos. Pour s’y rendre, marchez en longeant le bord de la plage ou louer un vélo.

N’oubliez pas de vous balader dans la petite ville d’Holbox qui offre une variété de Street Art.

Où dormir: Hostel Tribu. 

Où manger: Taco queto / Café del mare / Pineapol / Arte Sano / Le Jardin (pas testé, car fermé) et aussi NÁAY Salad bowls & good vibes

Flamands Rose - Mexique

Street art sur l’île d’Holbox

l'île d'Holbox - Marie Naudon
Holbox - Plage Sunset - Yucatan - Mexique
Holbox- Sunset - Yucatan - Mexique
Rendez-vous sur Hellocoton !


3 commentaire sur “Mexique – 3 semaines en bus sur la péninsule du Yucatan”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial